La revue Travaux de Didactique du Français Langue Étrangère (TDFLE)

Revue Travaux de Didactique du Français Langue Étrangère (TDFLE)

Nouveau départ !    http://revue-tdfle.fr/

La revue du laboratoire EA 739 DIPRALANG, Travaux de Didactique du Français Langue Étrangère, a vu le jour en 1979 à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3. Elle a accueilli les plus grands noms du domaine, les pères fondateurs du FLE, et hébergé sur un format de varia le plus souvent des articles venant aussi bien de praticiens du FLE que d’universitaires. Le rythme bi-annuel régulier a été assuré par les directeurs successifs, Alain Amy de la Bretèque et Alain Coïaniz, Pierre Dumont, Henri Boyer, auquel cet édito de "renaissance" nous permet de rendre hommage, tant pour le travail assuré à la revue que pour l'ensemble de leur oeuvre en didactique des langues.

Depuis 2013, la parution était suspendue. La direction de la revue et le comité de rédaction étaient à la recherche d’une nouvelle formule, d’un nouveau format de diffusion et d’un nouveau modèle scientifique.

La nouvelle formule, vous l’avez entre les mains. C’est celle d’une revue qui fonctionnera dorénavant sur le principe de numéros thématiques, coordonnés par un universitaire ou par un praticien de la didactique des langues (parce qu’on ne renie pas son héritage… mais aussi parce que nous croyons que les acteurs de terrain ont, en didactique, une légitimité pleine, ancrée dans leur pratique professionnelle quotidienne). Un espace Varia, en fin de numéro, permettra des regards sur l’actualité didactique. Si la revue continue à s’appeler TDFLE, couvrant l’enseignement du FLE en France (instituts de langue) et à l'étranger (systèmes scolaires et universitaires, institutions spécialisées - Instituts ou Alliances françaises), elle accueillera largement les réflexions et témoignages sur le français langue seconde en France - migrants - et hors de France, mais aussi les problématiques de français en milieu professionnel et universitaire… Sans s’interdire non plus des articles ou des numéros entiers sur la didactique d’autres langues, en écho avec celle du (des…) français.

Le nouveau format de diffusion traduit le choix de passer du papier (et de son modèle économique payant et restreint à la fois) à la diffusion en ligne et en Open Access, optant pour le partage de la connaissance scientifique, un lectorat élargi et une audience accrue. Très prochainement, notre revue sera l'une des pièces d'un projet scientifique original porté par Lise Verlaet (LERASS-Céric, Montpellier 3) et la MSH-Sud, au joli nom de NumeRev, portail interdisciplinaire de ressources scientifiques numériques, que je vous invite à découvrir en cliquant sur http://numerev.com/

Ce lieu d’hébergement offrira la possibilité d’un nouveau modèle scientifique ; TDFLE, grâce aux fonctionnalités de NumeRev, offrira à ses lecteurs des fonctionnalités que les revues en ligne classiques n’offrent pas encore : commentarisation des articles, édition de versions enrichies, partage de ressources, préprint collaboratif, mais aussi la possibilité pour le lecteur de baliser des fragments d’articles, d’accéder à une cartographie des concepts de la revue… et de l’ensemble des autres revues également hébergées par NumeRev.

Toute une série de nouvelles utilisations possibles que nous allons développer dans les prochains mois, que vous découvrirez progressivement et qui permettront à TDFLE de jouer pleinement le rôle que cette revue entend occuper dans la sphère de l’enseignement du français langue non maternelle : celle d’un lieu de débats scientifiques, d’un espace de discussion qui accueillera avec bienveillance les travaux qui n’hésitent pas à remettre en cause les différentes doxa communément admises.

Le comité scientifique, vous le verrez, est particulièrement large et fourni dans sa nouvelle configuration, pour assurer une représentativité scientifique et internationale maximale. La revue fonctionnera par appel à collaboration. Un(e) coordonnateur/trice sera désigné(e) par le comité de rédaction après consultation du comité scientifique pour chaque numéro, qui composera l'appel à communication et identifiera les contributeurs, recevra les projets d'article puis les articles, soumis à relecture par les pairs en double aveugle… Rien de très original à ce niveau donc… pour l’instant ! Mais les appels pour les numéros 71 et 72 sont déjà en ligne : vous les trouverez à l'onglet "Appel à contributions". N'hésitez pas à soumettre vos propositions.

Le tout premier numéro de la nouvelle formule, le 70 donc, s’intitule La Pensée CECR : s'inscrivant dans un paradigme résolument critique vis-à-vis d'un texte et des différents documents qui se situent dans sa mouvance, les différents articles, chacun à leur manière, sont autant d’illustrations d’une pensée didactique libre qui réinterroge les rapports entre didactique et institutions (en l’occurrence européennes) et nous rappellent que la didactique des langues, plus que tout autre discipline scientifique, est avant tout et d’abord une science sous influences…