Séminaire DIPRALANG, 14 octobre, 17h Salle Jourda

Eléonore YASRI-LABRIQUE, Université-Paul Valéry  Montpellier 3, DIPRALANG EA739

 Les minorités de langue allemande en Europe : L’exemple de la Communauté Germanophone de Belgique

L’allemand est aujourd’hui la langue maternelle d’environ cent millions de locuteurs dans l’Union européenne et la langue majoritaire de pays tels que l’Allemagne, l’Autriche ou la Suisse, qui occupent un espace géopolitique important sur la scène européenne et internationale. Mais c’est aussi une langue minoritaire dans de nombreux territoires de l’Europe occidentale et orientale. A l’occasion de ce séminaire, nous évoquerons dans un premier temps les différentes minorités de langue allemande en Europe, en proposant d’abord un état des lieux général : éléments de linguistique germanique, tour d’horizon et données sociopolitiques, puis proposerons une réflexion sur un certain nombre de spécificités locales : statut de l’allemand en tant que langue minoritaire, éléments de politique linguistique, configurations sociolinguistiques.

Nous nous focaliserons dans un deuxième temps sur un exemple particulier, celui de la Communauté Germanophone de Belgique, considérée comme l’une des minorités les plus actives, les plus discrètes et les mieux protégées de l’Union européenne. Après avoir présenté la situation géographique, le contexte historique et les données linguistiques concernant cette population de moins de 80000 locuteurs vivant à l’est d’un petit pays en perpétuelle reconfiguration sociopolitique, nous nous attarderons sur les enjeux sociolinguistiques en lien avec cette minorité, sur le plan local, national et européen, aussi bien sur le plan des représentations communautaires, des positionnements identitaires que des questions de revitalisation culturelle et linguistique.